Musicien de formation, je suis né à Alès, dans les Cévennes, mais c'est à Paris, en 2001, à la recherche d'un cours de peinture, que j'ai (re)découvert la céramique.

              Cette quête de peinture - l'une de mes passions - m'a accompagné tout au long de ces années d'apprentissage, tout en m'interrogeant sur la place mineure très souvent accordée à l'art céramique.

Opus 11 - 2012
Opus 11 - 2012

 

          Je travaille essentiellement la faïence en déchirant des bouts de terre, préalablement aplatis, que je lie sans barbotine.

Le travail de la matière, du modelage, est aussi important pour moi que l'émaillage, et les deux sont intimement liés.

 

          Parmi toutes les interprétations possibles, on peut voir mes tableaux comme des paysages imaginaires, des bouts de territoires recomposés, tissés, liés, montés comme des images aux multiples points de vue, et associés à toutes sortes de signes instinctifs, d'empreintes.

 

          Terre, territoire, mémoire, plaisir, et désir, autant de notions qui irriguent et nourrissent mon travail.

 

Opus 27 - 2012
Opus 27 - 2012